×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Bien-Être et Harmonie

Dans sa définition générale, ce terme regroupe l’ensemble des phénomènes qui, en l’état des connaissances scientifiques et techniques actuelles, ne sont ni observables, ni explicables. Le « para-normal » se définit également comme étant ce qui est à côté du normal qui est lui-même défini par les scientifiques! Notons que le paranormal est à différencier du « surnaturel » qui pour sa part impliquerait des causes dites « divines ».

Si l’on consulte Wikipedia, il existe un ensemble de phénomènes supposés qui sont qualifiés de paranormaux 

• Le concept de Psi est un concept utilisé en parapsychologie qui regroupe à la fois les phénomènes de perceptions extra-sensorielles (PES) (télépathies, prémonitions, etc.) et la psychokinèse ;

• Le magnétisme dit « animal », la géobiologie, la divination (cartomancie, voyance) ;

• Les expériences de morts imminentes (qui désignent, selon les adeptes du paranormal, des souvenirs de vécus spécifiques lors de mort clinique, nous noterons toutefois que ce domaine improprement nommé n'est pas considéré comme paranormal par les neuroscientifiques) ;

• Les différents moyens de communication avec les morts : (médiumnité, nécromancie), les voix électroniques, le Ouija, l'écriture-automatique;

• Les apparitions de l'au-delà (fantômes, revenants, ectoplasmes, poltergeists, guide spirituel, vision de « l'après-vie », esprits, fantômes de Marie, etc. ;

• Les cas de maisons hantées ou d'obsession par des « génies » ou « esprits » ;

• Le phénomène ovni et ses dérivés (cercle de culture). 

Aucune preuve d'existence réelle ne pouvant être présentée relativement à ces dits phénomènes, seules les suppositions et l’imagination en sont à l’origine et il est clair pour la quasi-totalité de la communauté scientifique mondiale, que la paranormale relève du charlatanisme et de la pseudoscience.

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous dis à la prochaine fois en vous espérant heureux et en santé!

 

Dans sa définition générale, ce terme regroupe l’ensemble des phénomènes qui, en l’état des connaissances scientifiques et techniques actuelles, ne sont ni observables, ni explicables. Le « para-normal » se définit également comme étant ce qui est à côté du normal qui est lui-même défini par les scientifiques! Notons que le paranormal est à différencier du « surnaturel » qui pour sa part impliquerait des causes dites « divines ».

Si l’on consulte Wikipedia, il existe un ensemble de phénomènes supposés qui sont qualifiés de paranormaux 

• Le concept de Psi est un concept utilisé en parapsychologie qui regroupe à la fois les phénomènes de perceptions extra-sensorielles (PES) (télépathies, prémonitions, etc.) et la psychokinèse ;

• Le magnétisme dit « animal », la géobiologie, la divination (cartomancie, voyance) ;

• Les expériences de morts imminentes (qui désignent, selon les adeptes du paranormal, des souvenirs de vécus spécifiques lors de mort clinique, nous noterons toutefois que ce domaine improprement nommé n'est pas considéré comme paranormal par les neuroscientifiques) ;

• Les différents moyens de communication avec les morts : (médiumnité, nécromancie), les voix électroniques, le Ouija, l'écriture-automatique;

• Les apparitions de l'au-delà (fantômes, revenants, ectoplasmes, poltergeists, guide spirituel, vision de « l'après-vie », esprits, fantômes de Marie, etc. ;

• Les cas de maisons hantées ou d'obsession par des « génies » ou « esprits » ;

• Le phénomène ovni et ses dérivés (cercle de culture). 

Aucune preuve d'existence réelle ne pouvant être présentée relativement à ces dits phénomènes, seules les suppositions et l’imagination en sont à l’origine et il est clair pour la quasi-totalité de la communauté scientifique mondiale, que la paranormale relève du charlatanisme et de la pseudoscience.

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous dis à la prochaine fois en vous espérant heureux et en santé!

 

Le terme « ésotérisme », dont le sens diffère de façon notable selon les époques et les auteurs, définit globalement l'ensemble des enseignements réservés et partagés entre « initiés ». 

En fait, si l’on considère l’étymologie de l’adjectif « ésotérique » qui vient du grec ancien, l’ésotérisme doit être considéré comme la doctrine des choses dites « intérieures » qui s'opposent naturellement à celles qui sont exotériques, dites « extérieures ».

D'autre part, le sens qui s’est imposé au cours des siècles est directement lié aux écoles philosophiques grecques, qui départageaient les disciples entre eux. Il y avait les « initiés » (les ésotériques) et les « non-initiés », qui étaient eux-mêmes soit de futurs initiés, soit des novices (les exotériques), ou encore des gens ordinaires (les profanes). 

C’est vers l’an 310, de l’ère chrétienne, que le philosophe réserve le nom d’« ésotériques » à certains disciples de Pythagore appelés « mathématikoï ». Ces derniers étaient les plus savants et constituaient un groupe fermé possédant et partageant entre initiés leurs connaissances.

C’est en 1752 que l'adjectif « ésotérique » va apparaitre dans la littérature française, dans le Supplément du Dictionnaire de Trévoux : « Ézotérique », adj. Ce qui est obscur, caché, et peu commun. Le nom « ésotérisme » quant à lui date de 1828 dans un livre de Jacques Matter qui parle d’ésotérisme chrétien

De nos jours, dans la culture populaire, on note que ces mots sont fréquemment utilisés quand il est question de courants de pensée marginaux à composante secrète ou étrange tels que l’occultisme, le paranormal, etc.

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous dis à la prochaine fois en vous espérant heureux et en santé!

 

Cette pratique est certainement une de celles les moins connues en Occident. Cependant, au même titre que l’acupuncture, la pharmacopée et le massage, elle fait partie de l'arsenal thérapeutique traditionnel de la médecine chinoise. Cette pratique est toujours enseignée en Chine, conjointement à l'acupuncture, et l'expression consacrée pour définir cette dernière comprend les deux mots acupuncture-moxibustion.