×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

L’économie de l’État de la Floride a été perturbée à cause de l’ouragan Irma qui nous a touchés le 10 septembre dernier. Évidemment, le marché immobilier en a pris un coup dans le Sud de la Floride et les répercussions se prolongent.

 

Selon l’association Florida Realtor, le mois d’octobre 2017 était un marché de rattrapage des transactions immobilières prévues pour le mois précédent. Le volume des ventes de logements existants a rebondi à travers la Floride, sauf dans notre région du Sud-est. 

Les chiffres 

L'ouragan Irma a perturbé l'économie de l'État et stoppé les transactions immobilières. Contrairement à ce que l’on s’attendait pour les régions de Miami-Dade, Broward et Palm Beach, les dommages ont été minimes.  Pourtant, les ventes de maisons unifamiliales dans la région des trois comtés ont été affectées.

Dans le comté de Palm Beach, les ventes ont chuté à 1 261 transactions en octobre, en baisse de 3,8 % par rapport à l'année précédente. Les ventes de copropriétés et de maisons de ville ont également diminué, chutant de 8,5 % par rapport à octobre 2016, toujours selon les données publiées par l'association. Entre-temps, le prix de vente médian d'une maison unifamiliale était 325 000 $, en hausse de 4,8 % par rapport à octobre 2016, mais en baisse par rapport aux prix atteints durant l’été alors que la médiane atteignait 345 000 $.

Toutefois, la tendance indique que les prix continuent de monter et les nouvelles ventes en attente sont à la hausse. Ce qui est impressionnant, c’est l'augmentation de 20,9 % des ventes en suspens de maisons de ville et de condos, probablement attribuable au prix plus abordable et à l'augmentation de l’inventaire. Les ventes au comptant ont légèrement diminué en octobre. Pour les condos et les maisons de ville, 55 % des ventes au cours du dernier mois étaient en espèces, contre 60% il y a un an. Environ 32 % des ventes de maisons unifamiliales ont été conclues sans hypothèque en octobre, contre environ 34 % en octobre 2016. 

 

L’effet de l’endettement des Canadiens sur la Floride

Selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il parait que les niveaux d'endettement des familles canadiennes sont plus élevés que dans n'importe quel autre pays.

C’est du moins ce que révèle la version préliminaire du rapport de l'OCDE. Les foyers au Canada possèdent la dette la plus élevée parmi les 35 pays développés et en développement, surveillés par le groupe.

L'accumulation rapide de l'endettement pourrait également rendre l’économie du Canada particulièrement vulnérable aux situations chaotiques, a déclaré l'organisation. Elle insiste aussi sur le fait que cela reflète en partie la forte croissance démographique et que ces évolutions peuvent toutefois entraîner des risques importants pour la stabilité financière, étant donné l'exposition directe du système financier au marché du logement. 

Est-ce que l’affluence touristique et les futurs investissements immobiliers en Floride par des jeunes générations de Canadiens risquent de diminuer drastiquement? 

Besoin d’un agent immobilier qualifié? Consultez les pages de ce journal, vous y trouverez plusieurs professionnels prêts à vous guider dans votre démarche.