×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Mis à part quelques exceptions, les forclusions en Floride sont devenues les licornes du marché de l'habitation, c’est-à-dire qu’elles sont très difficile à trouver et pourtant très convoitées par les « flippeurs »! 

Près de 39 % des immeubles en forclusions, vendus aux enchères durant le premier semestre de cette année, ont été achetés par un tiers plutôt que d’être repris par une banque. C’est du moins ce qu’affirme le récent rapport émis par ATTOM, une firme spécialisée en données immobi-lières. 

 

Un autre BOOM ou ???

Tout le monde sait qu'une des caractéristiques d'un boom immobilier se mesure à la rareté des saisies. De janvier à juin 2017, 41 % de toutes les propriétés vendues aux enchères en Floride du Sud ont été achetés par un acheteur autre qu'un prêteur.  Une forte demande et un faible inventaire des maisons en difficulté, signifient que les investisseurs désirant « flipper » doivent être créatifs pour trouver ce genre de propriété à vendre.

Les prix grimpants des maisons et une stabilité du marché du travail ont réduit le nombre de forclusions dans les comtés de Broward, Palm Beach et Miami-Dade. Les experts prévoient que la région finira l'année avec une quantité infime de forclusion par rapport à 2009, la pire année de la catastrophe immobilière. Il y avait à ce moment, près de 173 000 propriétés en processus de saisie.

Au premier semestre de 2017, en-viron 12 450 propriétés se trouvaient à un certain stade de forclusion dans les trois comtés, en baisse de 33 % par rapport à l'an dernier et de 56 % par rapport à la même période de 2015.C’est maintenant le calme après la tempête, mais il faut quand même savoir que le processus de saisie judiciaire de la Floride est le quatrième plus lent au pays pour une fermeture de saisie avec une moyenne de 1 203 jours!

Toujours selon ATTOM, le marché immobilier au Sud de la Floride est en plein essor et le taux de forclusion à la fin de cette année devrait être environ 1 % seulement. La firme scrute les records publics pour dénicher les trois types d’enregistrement de forclusion: les nouveaux cas, les enchères régulières et les saisies bancaires.

 

Précautions

Il est encore possible de dénicher de bonnes occasions pour les « flippeurs », mais la tâche peut s’avérer ardue dans un marché de plus en plus compétitif. Le flippeur occasionnel est moins avantagé dans le marché actuel. Tout d’abord, il faut bien cibler la clientèle pour son flip. Dans le meilleur des scénarios, le flippeur réussit à mettre la main sur une habitation suffisamment désuète pour décourager le commun des acheteurs, et celle-ci doit être située dans un quartier en effervescence, où la valeur ne peut qu’augmenter.   

 

Les flippeurs les plus créateurs et expérimentés auront certainement plus de chances que les autres de réussir.